Etant intéressé par les diverses techniques d’assemblage bois, notamment les japonaises, je suis tombé tout à fait par hasard sur le site de Micaella Pedros. Cette artiste vivant à Londres, réalise des joints tout à fait étonnants à base de récupération de bouteilles en plastique.

© Photo de Micaella Pedros

L’idée lui est venu lors de ses différents voyages humanitaires et professionnels en Uganda et au Guatemala. Là où l’idée est géniale, c’est qu’en plus de rendre une ville plus propre (il n’y a qu’à voir les détritus qui jonchent le sol), il est tout à fait possible de donner une seconde vie à ces fameuses bouteilles en plastique, Micaella l’a parfaitement compris, et a décidé d’en saisir le potentiel.

Sans clous ni vis, cela pourrait être un argument commercial pour une quelconque marque de colle, c’est pourtant ce que fait notre artiste, qui à l’aide d’un décapeur thermique, façonne les joints en plastique sur ses créations en bois. Certes, le résultat ne pourra pas plaire à tout le monde, mais il est important de souligner ici la double finalité de la chose, l’écologie et l’art.

© Photo de Micaella Pedros
© Photo de Micaella Pedros

Pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à découvrir le site internet de Micaella Pedros.